Ludovic Montet

Percussionniste, chanteur, pianiste, vibraphoniste, improvisateur, compositeur, arrangeur, concepteur de spectacles musicaux, producteur.

Né en 1969, il s’oriente à l’adolescence vers le théâtre puis la musique. Son insatiable curiosité et son besoin d’apprendre l’amène à étudier la musicologie à la Sorbonne et au CNSMDP de Paris, les percussions classiques dans plusieurs conservatoires parisiens puis le jazz au Brooklyn College (New-York) et au CNSMDP de Paris. Cette formation initiale lui permet de varier les expériences musicales, et de découvrir le métier de percussionniste d’orchestre notamment au sein de l’orchestre du Schleswig-Holstein Musik Festival sous la direction de Lorin Maazel, Mistlav Rostropovitch, Christoph Eschenbach.

Il s’ouvre à divers répertoires dans le cadre de divers projets de chanson et de musique de chambre en tant que ; batteur dans le groupe Sextaetera et avec la chanteuse Ludovique Garotin ; vibraphoniste dans Ter-Trio avec Jean-Charles Richard (saxophone) et Arnault Cuisinier (contrebasse), Le Sacre du Tympan (dir. Fred Pallem) ; marimbiste et percussionniste ; sextuor Alborada, quintet Woods (dir. Pierre Marie Bonafos) avec Yves Torchinsky (contrebasse), Joel Grare (percussions) et Jean-Luc Fillon (Hautbois) ; pianiste dans Cléo, la substitution joué au festival d’Avignon, Ainsi que Yvette Guilbert, la diseuse fin de siècle, spectacle créé par Sylvie Chenus, comédienne.

Il étudie parallèlement le chant lyrique, ce qui l’amène à pratiquer de nouveaux répertoires au sein du chœur de chambre Les Cris de Paris (dir. Geoffroy Jourdain), Soli-tutti (dir. Denis Gautheyrie), mais surtout au sein de la compagnie Obsidienne (dir. Emmanuel Bonnardot) avec laquelle il se spécialise dans les musiques du Moyen-âge et de la Renaissance et le groupe Kiosk (dir. Valérie Philippin), orienté vers la musique du XXème siècle et le théâtre musical.

Il participe en outre à des projets plus sporadiques avec la compagnie Sevilla, le chanteur breton Yann-Fanch Kemener, Jean-Luc Fillon et Heri Paredes, Emmanuel Bex, la compagnie Fa 7, Les Folies du Temps (dir. Olivier Dejours), Laurent Petit, la compagnie de cirque A Portée de Main, (ReMuA, Bruxelles). Ludovic Montet enseigne en outre l’improvisation et le jazz au conservatoire André Navarra de Charenton-Le-Pont (94) et à l’Ariam Île-de-France.